UNSA Vos droits au quotidien Infos Générales Filières CDG35 Ville et Rennes Métropole Sapeurs Pompiers Pro et Volontaires Contact Forum Liens
Informations
i
Photos Aléatoires
i Conception du site


Mise à jour

Le 6 décembre 2018 auront lieu les élections professionnelles

Votez et faites voter UNSA


22-03--2018


Contact
i

POUR NOUS JOINDRE

02.23.62.24.68

Sur INTRANET Ville de Rennes nous consulter sous la rubrique "Syndicat"


Nous envoyer un  E-mail

Bulletin

D’adhésion




SYNDICAT UNSA


                               Déclaration du syndicat UNSA au Comité Technique

du 20 mai 2016


Notre intervention est liée à l'actualité. L'UNSA défend des valeurs collectives et individuelles, notamment les libertés individuelles comme la liberté de penser et la liberté de choix individuel.

L'UNSA considère que, dans l'hystérie collective de la pensée unique, il est très difficile de défendre ces valeurs.

L'UNSA condamne officiellement l'actualité sociale et certains évènements intolérables, par exemple le comportement des groupes de casseurs qui altère la bonne image des syndicats, le positionnement du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), de certains membres du Front de gauche, et condamne aussi l'affiche de la CGT qui ne donne pas une bonne image des syndicats.

S'agissant des violences policières, L'UNSA rappelle être dans un État de droit et que des plaintes ont été déposées. La justice suit son cours et doit être respectée.

L'UNSA dénonce les organisations syndicales qui sont aujourd'hui dans la rue et qui ne dénoncent pas ces pratiques car ces incohérences posent problème intellectuellement. L'UNSA demande comment il est possible de dénoncer la répression policière et en même temps de réclamer l'armement de la police municipale de Rennes.

L'UNSA est fière de défendre les valeurs fondamentales de la démocratie et, qu'il en déplaise aux radicaux, seul le dialogue et notamment le dialogue social permettent de conforter la démocratie qui peut, à ce jour, être mise en péril.  

L'UNSA souhaite également dénoncer, suite à des appels d'agents, la pression qui leur est faite pour faire grève, ce qui est intolérable. L'UNSA explique avoir eu plusieurs appels d'agents qui ont subi des pressions pour se mettre en grève.

Comme il l'a été dit en introduction dans sa déclaration, l'UNSA défend les libertés individuelles : la liberté de choix et la liberté de penser. Toute démocratie qui se respecte doit respecter les instances de dialogue qu'elles soient politiques ou syndicales ou de représentation nationale dans les différentes structures où le peuple français peut s'exprimer.  

Pour L'UNSA, la France avait un défi à relever après ses années les plus noires du 20ème siècle, celui de relancer l'économie et maintenir les acquis sociaux. Les personnes qui ont eu la charge de ces dossiers ont trouvé un compromis.

Pour beaucoup aujourd'hui, le compromis est une trahison sociale. Il appelle donc à la raison pour arrêter de donner une si mauvaise image car les organisations syndicales qui sont dans la rue n'ont pas la monopole de la défense collective et individuelle.

L'UNSA conclut en indiquant que, pour  l'UNSA, ce sont les moyens qui justifient la fin et non pas la fin qui justifie les moyens.