Tracts pompiers 2012
UNSA Vos droits au quotidien Infos Générales Filières CDG35 Ville et Rennes Métropole Sapeurs Pompiers Pro et Volontaires Contact Forum Liens
Informations
i
Photos Aléatoires
i Conception du site


Mise à jour

Le 6 décembre 2018 auront lieu les élections professionnelles

Votez et faites voter UNSA


22-03--2018


Contact
i

POUR NOUS JOINDRE

02.23.62.24.68

Sur INTRANET Ville de Rennes nous consulter sous la rubrique "Syndicat"


Nous envoyer un  E-mail

Bulletin

D’adhésion

VSAV avec un équipage


à 3 au lieu de 4 depuis début 2012



Qui va endosser les responsabilités s'il y a un problème ?

Les chefs de centres ? Les chefs d'agrès ? Les sapeurs ?

Le Chef de garde ou le chef d'agrès devra t-il prendre le risque lors de la création de la feuille de garde de mettre un jeune dans un VSAV à 3,  jeune sortant de formation avec peu ou presque pas d'expérience et certainement des faiblesses dans plusieurs domaines, avec seulement 2 sapeurs expérimentés.

Ne fait-on pas courir un risque supplémentaire à la victime ?

S'il arrive un problème quels sont les risques juridiques pour les sapeurs, les chefs d'agrès, le chef de centre ?

Le jeune pourra t-il pleinement acquérir de l'expérience ?

Dans un VSAV à 4, le jeune à pleinement sa place, il est là pour se former, et continuer à apprendre pendant l'intervention, il va se former à gérer son stress. Lors du transport de la victime il  apprend aux côtés d'un sapeur expérimenté ou auprès du chef d'agrès, il se forme à la surveillance de la victime et à l'évolution de l'état de cette dernière.

Lors d'une intervention à 3, avec 2 sapeurs confirmés et un jeune, malgré le matériel mis à disposition par le SDIS, la manipulation reste délicate en fonction de la corpulence, de l'état physique ou mental de la victime : serons-nous suffisants à 3 avec une victime sous l'emprise de l'alcool ou de produits illicites, serons- nous suffisants lors d'un relevage ou d'un brancardage ?

Effectivement en milieu urbain le problème n'est pas perçu de la même manière puisqu'un renfort sur le site arrive dans les 5 minutes, en milieu rural on passe à 15 minutes d'attente.

Lors d'un équipage à 4 le chef d'agrès et son équipe ont le temps nécessaire pour accomplir et mener à bien leur mission (les prises d'informations, les bilans, les messages radio, la prise en charge et les soins à prodiguer à la victime ne sont pas à négliger, tout comme le balisage sur la voie publique).

NE NOUS TROMPONS PAS!!

CE N'EST PAS UN PROBLEME ECONOMIQUE

C'EST UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE


Le SDIS 35 fait des économies sur notre "DOS".

Le SDIS 35 est il exempt de l'évaluation des risques psychosociaux de son personnel ?

QUE PENSEZ-VOUS DE CETTE NOUVELLE MESURE ?

1 équipage à 3 au lieu de 4

depuis début 2012

Même si le SDIS 35 nous met à disposition du matériel utilisable à 3, la manipulation reste délicate en fonction de la corpulence, de l'état physique, ou mental de la victime.

CENTRE :__________________________________________________________________________________________

EFFECTIF DU CENTRE :_________________________________________________________________________

EFFECTIF AYANT REPONDU A NOTRE ENQUETE :__________________________________________

Anonyme ou nominatif (à votre convenance), les noms ne seront pas diffusés, Fonction, Grade POUR 3 CONTRE 3 OBSERVATIONS

    

    

    

    

    

    

    

    

    

    

    

Merci de nous renvoyer par mail votre avis unsa@ville-rennes.fr

Ou par voie postale à l'aide de l'enveloppe ci-jointe, libellée à notre adresse.

Inter-co 35 Territoriaux – 71 Rue Dupont des Loges– 35000 RENNES

Tel : 02.23.62.24.68 – 06.88.88.98.17

Mail : unsa@ville-rennes.fr